Ce n'est pas très poli ce titre, mais c'est ce que je pense d'elle. Elle, une sclérose en plaques [SEP] parmis tant d'autres.
Chinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish

C’est sympa toutes ses bonnes nouvelles en ce moment à propos de certains traitements #SEP : cette fois-ci, c’est le Lemtrada – Alemtuzumab

Cliquez sur ce lien pour voir la page d’alerte de la F.D.A

 

La FDA met en garde les consommateurs contre le risque de cas rares mais graves d’accidents vasculaires cérébraux et de déchirures de la muqueuse des artères de la tête et du cou associés au médicament Lemtrada, un médicament connu sous le nom d’Alemtuzumab. Ces problèmes peuvent entraîner une invalidité permanente et même la mort.

Lemtrada, développé par Genzyme, une société du groupe Sanofi, a été approuvé par la FDA pour le traitement des formes récurrentes de sclérose en plaques en novembre 2014. Le médicament a été lancé aux États-Unis en décembre 2014, avec un avertissement encadré concernant le risque d’auto-immunité, de réactions à la perfusion, et des tumeurs malignes. L’étiquette a été mise à jour en octobre dernier afin d’inclure le risque de cholécystite aiguë acalculeuse (inflammation aiguë de la vésicule biliaire en l’absence de calculs biliaires).

Lemtrada a rapporté un chiffre d’affaires annuel de 474 millions d’euros à Sanofi en 2017 et un chiffre d’affaires trimestriel de 99 millions d’euros au troisième trimestre de 2018.

Alemtuzumab, sous la marque Campath, a été approuvé en mai 2001 pour le traitement d’un type de cancer appelé leucémie lymphocytique chronique à cellules B (B-CLL). Afin de prévenir l’utilisation non conforme d’Alemtuzumab, Sanofi avait retiré le médicament des marchés américain et européen en 2012.

L’organisme de réglementation américain a indiqué que l’étiquette du médicament Campath serait également mise à jour afin d’inclure les risques liés aux accidents vasculaires cérébraux et aux déchirures de la muqueuse des artères de la tête et du cou.

Partagez cet article :

Une réponse à C’est sympa toutes ses bonnes nouvelles en ce moment à propos de certains traitements #SEP : cette fois-ci, c’est le Lemtrada – Alemtuzumab