Ce n'est pas très poli ce titre, mais c'est ce que je pense d'elle. Elle, une sclérose en plaques [SEP] parmis tant d'autres.
Chinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish

Une sérologie EBV négative pourrait exclure une SEP

L’association séropositivité pour le virus d’Epstein-Barr (EBV) et SEP est à présent admise par tous.

De nombreux cliniciens se posaient encore la question de savoir si les patients SEP pouvaient être séronégatifs. L’analyse d’une cohorte de 901 patients avec syndrome cliniquement isolé (CIS, n = 380) ou SEP rémittente/récurrente (RRMS, n = 521) a montré la présence d’anticorps anti-EBNA-1 (Epstein-Barr nuclear antigen-1) chez 839 d’entre eux. Les autres étaient soit VCA (viral capsid antigen) positifs (n = 45), soit positifs pour les anticorps anti-EBV en immunoblot (n = 17).

Tous les patients avaient donc eu un contact avec le virus.

Ces données permettaient aux auteurs de conclure au rôle crucial de l’EBV dans la SEP et suggèrent qu’un diagnostic de SEP chez un patient EBV- devrait entraîner une révision du diagnostic vers une autre maladie inflammatoire du SNC.

Source :Journal International de Médecine /26/10/2018
RÉFÉRENCE :Abrahamyan S et coll. : Absence of Epstein-Barr virus seronegativity in a large cohort of patients with early multiple sclerosis. ECTRIMS 2018 (Berlin) : 10-12 octobre 2018.

Partagez cet article :