Ce n'est pas très poli ce titre, mais c'est ce que je pense d'elle. Elle, une sclérose en plaques [SEP] parmis tant d'autres.
Chinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish

Des nouvelles du côté de chez GeNeuro, à propos du Temelimab (GNbAC1)

01 avril 2019

GeNeuro annonce ses résultats annuels 2018 et fait le point sur ses développements

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP) et le diabète de type 1 (DT1), annonce ce jour ses résultats annuels pour l’exercice clos au 31 décembre 2018 et fait le point sur ses développements.

Extrait :  » Temelimab (GNbAC1), le plus avancé des candidats médicaments de GeNeuro, est un anticorps monoclonal humanisé qui neutralise une protéine d’enveloppe pathogène appelée pHERV-W Env, identifiée dans les lésions cérébrales (actives, notamment) des patients souffrant de SEP et qui semblerait activer la microglie tout en empêchant la remyélinisation du cerveau par les cellules précurseurs d’oligodendrocytes.
GeNeuro a achevé à la fois l’étude européenne de phase IIb CHANGE-MS chez des patients atteints d’une forme récurrente-rémittente de la SEP (la SEP-RR) et son étude d’extension, ANGEL-MS. 219 patients sont entrés dans ANGEL-MS, soit 95% des patients qui avaient terminé CHANGE-MS. L’étude a dû être terminée prématurément par décision du sponsor, un élément qui avait été prévu dans le protocole. »

// Il s’agit du dernier communiqué de presse de la société :  télécharger ou voir le pdf

 

 

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire