fuck-ms.com

Sclérose en plaques [ S.E.P ou M.S ]

Vous êtes ici : ASSOCIATIONS SEPOP (Sclérose en plaques Organisation Plaisance)

SEPOP (Sclérose en plaques Organisation Plaisance)

 

Association créée par Xavier Dagault, ancien co-équipier de Loïc Peyron, skippeur français.
Page Facebook de l'association :

https://www.facebook.com/sepopassociation

 

A propos de Xabier Dagault :

 

Pendant des années, Xavier Dagault a partagé les aventures salées de Loïck Peyron et Marc Guillemot. « Un optimisme en béton, un physique imposant, une sérénité communicative, Xavier réunissait toutes les qualités d'un mec bien qui ne se plaint jamais ». Ainsi parle Loïck Peyron de son fidèle équipier.
« J'ai retrouvé les sensations »

 

 

En 2005, le Vannetais, passionné de multicoques, a été atteint par une maladie neurologique, la sclérose en plaques, le contraignant à raccrocher son ciré. Mais la passion a repris le dessus et, il y a deux ans, Xavier Dagault est revenu sur l'eau à la barre d'un petit bateau monoplace, le 2.4. Validé athlète handisport, il a intégré depuis 2014 le pôle handivoile de la Fédération aux côtés de Damien Seguin, double médaillé paralympique sur ce support. « J'ai retrouvé les sensations de la régate, les petits bonheurs que procurent le vent, les embruns et aussi l'adrénaline de la compétition », confie-t-il. Très assidu aux entraînements en baie de Quiberon, Xavier Dagault participe à de nombreuses compétitions nationales et internationales sur ce support.

Les vertus du sport

Le Vannetais est aussi un homme de partage et, pour cette raison, il a récemment créé une association baptisée SEPOP (* Sclérose en plaques organisation plaisance). Son but est de faire partager les joies de la voile à d'autres personnes atteintes, comme lui, de sclérose en plaques. Pas moins de 100.000 personnes en France sont touchées par cette maladie très invalidante. « Pratiquer un sport adapté à ses capacités, c'est rester acteur dans la maîtrise de ce corps qui, parfois, dysfonctionne et envoie des messages anormaux désagréables. Le sport est un rendez-vous pour se réconcilier avec lui », explique Emmanuelle Lepage, médecin neurologue au CHU de Rennes. En naviguant en 2.4, Xavier Dagault a choisi de ne pas se laisser dominer par la maladie.


Partage en équipage
Parallèlement à son programme en solitaire, son objectif pour 2016 est de monter un équipage mixte qui s'alignera sur différentes classiques en habitables. « Je souhaite réunir, à bord, des personnes atteintes de cette maladie, comme moi, et des valides pour participer à toutes les régates du bassin Atlantique, du Spi Ouest-France à l'Atlantique - Le Télégramme, en passant par le Tour de Belle-Ile et le Grand Prix du Crouesty. Cet équipage, ce sera aussi un moyen pour communiquer sur cette maladie », explique cet ancien navigateur professionnel. Il lance donc un appel à des équipiers et partenaires pour le rejoindre dans ce projet et, au salon nautique, cette figure de la voile a commencé sa quête de partenaires pour soutenir SEPOP. * Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.facebook.com/sepopassociation


RECHERCHE

AROUND THE WORLD

LANGUES