Ce n'est pas très poli ce titre, mais c'est ce que je pense d'elle. Elle, une sclérose en plaques [SEP] parmis tant d'autres.
Chinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish

Dans cette partie, vous pouvez retrouver les articles dédiés à la SEP, issus du web, de conférences, de la presse écrite, de journaux, de journaux spécialisés et autres supports de communication.

Derniers articles postés :

Sclérose en plaques : le témoignage inspirant d’une jeune malade

Elle s’appelle Marine Barnérias. C’est une jeune femme de 23 ans, étudiante dans une prestigieuse école de commerce à Marseille. Pétillante, drôle, attachante, elle s’imaginait un parcours universitaire et professionnel brillant… Des stages dans les plus grandes entreprises et très probablement un premier contrat bien payé dans la foulée. Et puis, il y eut le 3 avril 2015.

En pleine journée, Marine souffre d’un soudain rétrécissement de la vue. Son ophtalmologiste l’envoie aux urgences… « C’est important ce qu’il se passe, mademoiselle ! ». Elle y restera quinze jours, victime d’une grave paralysie ophtalmique. Le diagnostic tombe dans la foulée : sclérose en plaques. Il y a de meilleures manières de fêter ses 21 ans… (suite…)

Etude SEP : Clemastine : un premier pas vers la remyélinisation chez l’homme

Tandis que les médicaments actuellement disponibles pour la SEP permettent habituellement de bien contrôler la réponse inflammatoire, il n’existe pas de traitement disponible pour favoriser la réparation de la myéline qui permettrait d’éviter l’apparition d’un handicap à long terme.

L’équipe de Jonah Chan de l’université de San Francisco (USA) a mis au point un système biologique basé sur des microtubules autour desquels peuvent s’enrouler les cellules fabriquant la myéline : les oligodendrocytes. Cette équipe a ainsi pu tester grâce à ce système de microtubules les effets d’un grand nombre de molécules sur la myélinisation*.

(suite…)

Europe à vélo : premier bilan de voyage pour les Bikes Trotters

Ils se sont lancés le 10 juin 2017. Après quelques mois d’aventures, les Bikes Trotters, Romain et Jean-Baptiste, nous dressent le premier bilan de leur tour d’Europe à vélo pour lutter contre la sclérose en plaques.

 

Comment allez-vous depuis votre départ ? (suite…)

Rapport mondial sur l’emploi des personnes atteintes de la SEP – 2016

Je ne l’avais pas vu passer ce nouveau « Rapport » de la M.S.I.F au sujet de l’emploi et la #SEP.

Document pdf à télécharger : cliquez sur l’image ci-dessus (version française) Le pdf est disponible dans plusieurs langues sur cette adresse.

 

Coup de bambou en vue pour GeNeuro

L’étude clinique de phase IIb menée actuellement par GeNeuro et Servier avec GNbAC1 chez des patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente a livré de premiers résultats décevants. Il n’y a pas de différence statistique significative à 6 mois entre le candidat et le placebo sur le critère principal d’évaluation de l’étude, la réduction du nombre de lésions cérébrales prenant le contraste au gadolinium mesurées par IRM, ni sur les autres mesures IRM de neuro-inflammation. Maigre consolation à ce stade, le traitement est bien toléré. (suite…)

Objectif régénération

Pourquoi la sclérose en plaques progresse-t-elle plus rapidement chez certains patients que chez d’autres ? Pourquoi certains patients atteints de SEP arrivent-ils à réparer les lésions de démyélinisation qui apparaissent au cours de la maladie et d’autres non ?

C’est dans une étude conjointe des chercheurs de l’ICM, Violetta Zujovic (INSERM), Isabelle Rebeix (INSERM) et Bertrand Fontaine (AP-HP, UPMC) publiée dans Brain, a mis en évidence un rôle majeur des lymphocytes T dans le processus de régénération de la myéline et ouvert la voie à de nouvelles stratégies de traitement basées sur ces cellules. (suite…)

Un article intéressant sur la spasticité

La spasticité est une augmentation du tonus musculaire, avec à la clé des raideurs, des spasmes ou des contractures dont les répercussions sont très variables d’un patient à l’autre. Des moyens médicamenteux et non médicamenteux aident à la diminuer.

La spasticité est provoquée par l’altération de la conduction nerveuse, en d’autres termes de la façon dont les informations nerveuses sont véhiculées par les nerfs. Elle touche plus souvent les hommes que les femmes et elle augmente avec l’âge et l’ancienneté de la maladie. Son intensité est corrélée avec la sévérité de la SEP. Chez certains patients, elle est très invalidante et chez d’autres peu gênante. Chez une même personne, elle est variable, au cours de la journée mais aussi aux différents moments de la maladie. La spasticité prend d’abord la forme d’une raideur et lorsqu’elle se majore, les spasmes et les contractures sont douloureux. (suite…)

Michel Cymes – le doc de France Télévision – évoque les avancées sur la sclérose en plaques

« Cet été, les chercheurs français ont redonné espoir à quelque 100.000 patients souffrant de cette maladie neurologique dégénérative dans notre pays. »

À ce jour, la sclérose en plaques est une maladie incurable. Dans l’immédiat, elle risque de le rester. La bonne nouvelle, c’est qu’il est désormais envisageable d’en bloquer l’évolution. Cela constituerait une avancée spectaculaire par rapport aux traitements actuellement sur le marché. Ils permettent certes d’améliorer la qualité de vie des patients, ils permettent également de ralentir la maladie, mais pas encore d’en bloquer l’évolution. (suite…)

Je ne résiste pas à publier un extrait de l’interview de l’ex-femme de Coluche…

En Espagne, Fred Romano s’adonne à sa passion de l’écriture

Aujourd’hui installée en Espagne, Fred Romano a bien voulu répondre à nos questions, et tout d’abord sur sa santé.

(suite…)

[ En France : + de 100 000 personnes sont touchées par une #SEP : + de 100 000 scléroses en plaques différentes ]