Ce n'est pas très poli ce titre, mais c'est ce que je pense d'elle. Elle, une sclérose en plaques [SEP] parmis tant d'autres.
Chinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish

Dans cette partie, vous pouvez retrouver les articles dédiés à la SEP, issus du web, de conférences, de la presse écrite, de journaux, de journaux spécialisés et autres supports de communication.

Derniers articles postés :

Des chercheurs canadiens identifient le premier gène associé à la sclérose en plaques


Le premier gène associé à la sclérose en plaques a été identifié par des chercheurs canadiens et permet d’expliquer ce qui était jusqu’à présent inexplicable : pourquoi, dans certaines familles, des membres sont-ils plus susceptibles d’être atteints par la maladie que d’autres?

Une équipe de l’Université de la Colombie-Britannique est à l’origine de cette découverte importante, qui a été récemment publiée dans la revue Neuron.

Les chercheurs savaient qu’il existait une composante héréditaire pour cette maladie neurodégénérative. Ils l’ont enfin prouvé avec cette découverte. (suite…)

Enjeux et espoir des nouveaux traitements

Première cause de handicap chez l’adulte hors accident, la sclérose en plaques intéresse fortement les firmes pharmaceutiques. Des enjeux et une compétition qui dynamisent la recherche. Avec, à la clé, l’arrivée prochaine de nouvelles molécules et traitement prometteurs.

La Journée mondiale de la sclérose en plaques (Sep), mercredi 25 mai, a été l’occasion de souligner le fort intérêt que porte l’industrie pharmaceutique à cette maladie. La raison ? Cette atteinte neurologique constitue dans les pays développés la première cause de handicap hors accident chez l’adulte puisque 70 % des cas surviennent entre 20 et 40 ans. La lutte contre les symptômes de la Sep représente, par conséquent, un marché important. Preuve en est en 2015, les différentes molécules utilisées en thérapie ont généré plus de 20 milliards d’euros de revenus.

(suite…)

Sclérose en plaques : un fardeau émotionnel

La sclérose en plaque touche 5000 nouvelles personnes en France, chaque année. Cependant, encore trop méconnue du grand public, elle est la cible de préjugés et stigmatisations.

La sclérose en plaques (SEP) demeure une maladie méconnue du grand public et est parfois soumise à des préjugés. Une enquête Merck/Ifop réalisée en avril 2016 à l’occasion de la Journée mondiale de la sclérose en plaques révèle d’ailleurs que 65% des français ne se trouvent pas assez informés sur cette pathologie, et que 89% en ont peur.
Une maladie invisible… (suite…)

La voix des associations (Article Allo Docteur)

Chaque 25 mai, la Journée mondiale de la sclérose en plaques (SEP) donne un coup de projecteur sur cette maladie invalidante et évolutive. C’est l’occasion de donner la parole aux associations, pour cibler les priorités à donner dans la SEP et améliorer la prise en charge des patients.

L’ARSEP, pour une prise en charge globale et une meilleure insertion professionnelle (suite…)

Des avancées contre les formes chroniques

Le professeur de neurologie Thibault Moreau nous aide à faire le point sur les avancées autour de la sclérose en plaques, première cause de handicap chez l’adulte jeune.
Cent mille personnes touchées en France d’après les dernières données de la Sécurité sociale, avec des symptômes qui démarrent entre 20 et 35 ans pour les deux tiers des malades: la sclérose en plaques (SEP), une maladie du système nerveux central responsable de multiples séquelles, est la première cause de handicap des jeunes adultes. À l’occasion de la Journée mondiale ce mercredi, le point sur les avancées autour de cette maladie avec le Pr Thibault Moreau, chef du service de neurologie au CHU de Dijon et responsable du comité scientifique de la Fondation pour l’aide à la recherche sur la sclérose en plaques (Arsep). (suite…)

Les jeux vidéos redonnent de la plasticité cérébrale

La connectivité fonctionnelle est réduite chez les patients atteints de sclérose en plaques, mais jouer à des jeux vidéo « cérébraux » peut rétablir une partie de cette connectivité et finalement contribuer à améliorer certaines capacités cognitives en renforçant la plasticité cérébrale. C’est la démonstration de cette étude de l’Université Sapienza (Rome), publiée dans la revue Radiology.

La sclérose en plaques (SEP) touche 2,5 millions de personnes dans le monde. C’est une maladie du système nerveux central qui entraîne des dommages à la myéline, l’enveloppe protectrice des fibres nerveuses. Ses symptômes qui incluent la fatigue et la faiblesse, une raideur musculaire et un trouble cognitif décrit comme un « brouillard de cerveau » (ou « brain fog ») sont très handicapants au point de nuire à la poursuite normale des activités quotidienne. Les dommages au thalamus, une zone située au centre du cerveau qui agit comme une sorte de plaque tournante de l’information, jouent un rôle clé dans ce dysfonctionnement cognitif. (suite…)

J’avais prévenu qu’il ne fallait pas croire au Père-Noël…

 

Sclérose en plaques : 2 ans après son autorisation, le Sativex® toujours indisponible

En janvier 2014, le Sativex®, dérivé du cannabis, recevait une autorisation de mise sur le marché (AMM) français dans le traitement de la sclérose en plaques (SEP). Problème, depuis lors, le produit n’est toujours pas disponible. C’est par une lettre ouverte adressée à Marisol Touraine que huit patients experts, soutenus par la Ligue française contre la sclérose en plaques affichent leur incompréhension.
Pourquoi ?

C’est la question qui revient le plus dans cette lettre ouverte. « Pourquoi un tel blocage ? ». « Pourquoi le traitement est-il disponible dans 17 pays européens et pas en France ? » Ces interrogations, Bastien Roux, directeur de la Ligue française contre la sclérose en plaques, les formule sans pour autant trouver de réponse claire. Il avance pourtant une première hypothèse – plausible – pour expliquer le blocage de l’arrivée du Sativex® sur le marché français. (suite…)

Ces explications paraissent logiques & de bon sens. Chacun(e) se fera son opinion.

L’apipuncture : ou comment se soigner « naturellement » en massacrant des abeilles

L’apipuncture consiste à pratiquer l’acupuncture avec une abeille domestique vivante, en se servant de son dard comme aiguille pour injecter le venin qui serait bénéfique pour la santé. L’apipuncture fait partie de l’apithérapie, ensemble de thérapies naturelles utilisant les produits fournis par les abeilles et les ruches (miel, propolis, gelée royale, venin…).

Le venin d’abeille, une substance miraculeuse ?

On peut trouver dans les médias la présentation des bienfaits de l’apipuncture et du venin d’abeille. Par exemple, en septembre 2014, le quotidien Le Républicain Lorrain présentait les vertus du venin d’abeille avec l’interview d’un jeune docteur en pharmacie dont la thèse avait pour sujet « L’abeille et son venin : de la piqûre à une thérapeutique d’avenir ».

(suite…)

A mon avis on a pas fini d’en entendre parler…

Vaccin contre l’hépatite B : le parquet conclut à un non-lieu

Le parquet de Paris a rendu un réquisitoire en faveur du non-lieu dans l’affaire de l’hépatite B. Il ne confirme donc pas le lien entre le vaccin et la sclérose en plaques.

La genèse d’un procès long de 17 ans

Depuis 17 ans, la justice tente de répondre à la question de savoir si 60 personnes atteintes de la sclérose en plaques sont tombées malades suite à leur vaccination contre l’hépatite B. Dès 1994, une campagne de vaccination est lancée contre l’hépatite B. Quelques mois plus tard, des personnes vaccinées tombent malades. Elles sont atteintes de la sclérose en plaques. (suite…)

Pendant ce temps là, à New-York…

L’Etat de New York autorise le cannabis thérapeutique (uniquement pour les maladies graves)

Le cannabis à usage médical va être commercialisé dès jeudi dans l’Etat de New York. Un centre de production dédié a été implanté au coeur de la plus grande ville des Etats-Unis.

L’entrepôt a été installé dans le quartier du Queens, à New York. Ses 23 000 mètres carrés vont désormais être dédiés à la culture du cannabis. Le bâtiment est loué par l’entreprise Bloomfield, l’une des cinq sociétés autorisées à cultiver la marijuana à des fins thérapeutiques dans l’Etat de New York, et la seule implantée au coeur de la métropole. Une première dans le pays, pour une ville de plus d’un million d’habitants. (suite…)

[ En France : + de 100 000 personnes sont touchées par une #SEP : + de 100 000 scléroses en plaques différentes ]