Troubles sexuels

Symptômes

La SEP peut altérer la fonction et les sensations sexuelles directement (troubles primaires) ou indirectement (troubles secondaires et troubles tertiaires).

L’excitation sexuelle est générée par le système nerveux central grâce à la transmission de messages entre le cerveau, les organes sexuels et d’autres parties du corps, le long des fibres nerveuses de la moelle épinière. La détérioration de ces fibres peut altérer directement la réponse et les sensations sexuelles.

Traitement
Se confier. Il peut être difficile de parler de troubles sexuels avec son partenaire, mais cette démarche s’avère essentielle au maintien d’une relation intime lorsque la SEP entraîne des changements physiques et psychologiques. Confier ses difficultés à son partenaire permet les rapprochements et contribue largement à apaiser les craintes.

Parler de ses troubles sexuels à son équipe soignante. Lorsqu’on prend l’habitude de faire évaluer régulièrement sa santé sexuelle, il devient facile d’aborder la question avec son médecin. Bon nombre de troubles sexuels liés à la SEP peuvent être pris en charge par des médicaments, mais il faut d’abord en parler avec le médecin ou l’infirmière ou l’infirmier spécialisé en SEP.

Cerner les stratégies thérapeutiques. La réponse sexuelle ne provient pas d’une seule région du système nerveux central humain. En effet, les nerfs qui l’orchestrent sont disséminés dans le cerveau et la moelle épinière. Cela signifie que de nombreuses voies nerveuses peuvent être touchées et que les lésions ainsi formées peuvent dérégler la transmission des signaux liés aux activités et aux sensations sexuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

64 − 58 =

EnglishFrenchSpanish
Font Resize