Symptômes paroxystiques

Symptômes

Par symptôme paroxystique, on entend un symptôme neurologique ou un groupe de symptômes qui apparaissent brusquement et s’estompent en l’espace de quelques secondes ou quelques minutes et qui peuvent survenir de quelques fois à de nombreuses fois par jour. Ces symptômes peuvent se manifester n’importe quand au cours de la SEP, varier en intensité et en fréquence et être accompagnés ou non de douleur.

Lorsque ces symptômes persistent pendant plusieurs jours, on peut en conclure qu’ils traduisent une poussée de SEP. Ils comprennent entre autres la névralgie du trijumeau, des spasmes toniques, de la faiblesse, de la dysarthrie et de l’ataxie, des troubles visuels, de l’engourdissement et d’autres troubles sensoriels et le signe de L’hermitte.

Traitement
Pour prendre en charge de tels symptômes, il faut commencer par écarter la possibilité qu’ils soient causés par une autre maladie que la SP. Habituellement, ils sont atténués par des anticonvulsivants, en particulier la carbamazépine. La gabapentine, ainsi que les benzodiazépines, notamment le clonazépam, peuvent également se révéler utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − 59 =

EnglishFrenchSpanish
Font Resize